MENU

Laurence Revol

EN QUELQUES MOTS

« Reporter sans frontières ». Réponse à la fameuse question « Tu veux faire quoi plus tard mon petit ? ». J’avais 12 ans. Option finalement écartée par une sur-empathie certaine, atrophiant mon rêve d’enfant inconséquent. Sensible certes, mais pas assez pour éviter la pub ! Je prendrai donc un petit bain en agence comme DA durant six ans avant de monter l’aventure Epouse-moi cocotte. L'appareil photo se glissera alors dans ma vie, mon passif dans le graphisme influençant toujours la composition de mes images.

Une grosse obsession pour les lignes, la symétrie, le mouvement, les météos contrastées et les visages avalés par l'ombre se faufilant dans une lucarne de lumière. Attention, les canapés velours à franges et les salles de bains avec moquette, baignoire et bidet bleu/ rose 80' peuvent me mettre en transe.

SA CONFERENCE

“Get The Lines”
La quête d’éléments graphiques dans la composition de l’image.

 

 


____

FERMER